Revue de web internationale
13 mai
Le marché des drones de loisir n'en finit plus d'exploser. Cadeau high-tech de Noël par excellence cette année, le drone a vu ses constructeurs rivaliser d'ingéniosité pour proposer l'aéronef le plus performant, tout en restant le plus simple possible d'utilisation. C'est sur ces deux caractéristiques que le modèle « Lily » a basé son développement. Cette petite caméra volante autonome ne demande qu'à être lancée en l'air pour suivre son propriétaire. Elle est connectée avec un traqueur GPS que l'utilisateur garde sur lui et qui permet de programmer le drone en amont si l'on veut lui donner des ordres plus précis que simplement suivre la balise. Le drone est étanche et peut se poser sur l'eau, ce qui le rendra particulièrement attractif pour les amateurs de sports extrêmes qui veulent filmer leurs exploits. Il faudra néanmoins attendre jusqu'en février 2016 avant de pouvoir recevoir « Lily », qui coûtera tout de même 1000 dollars à sa sortie. Crédit Photo : Lily
A lire sur : mashable.com
72 partages
13 mai
IBM vient de signer un partenariat de taille avec le centre informatique allemand pour le climat, appelé DKRZ, et installé à Hamburg. Ce centre fait principalement des simulations climatiques, afin d'arriver à en prévoir les changements et les variations à venir. Pour ce faire, plusieurs super-ordinateurs, comptant parmi les plus puissants du monde, effectuent une quantité phénoménale de calculs, produisant ainsi une masse de données à archiver considérable. C'est là qu'IBM entre en jeu. Big Blue proposera ses services logiciels de traitements de données au centre allemand, afin de lui permettre de prendre en charge les quelque 40 pétaoctets déjà stockés par le DKRZ. IBM devrait pouvoir traiter ses informations à une vitesse de 12 Go par seconde et a d'ores et déjà annoncé pouvoir pousser son système jusqu'au 18 Go par seconde dès l'année prochaine. Une bonne nouvelle pour le centre climatique d'outre-Rhin, qui prévoit un doublement de ses données archivées dans les cinq prochaines années. Crédit Photo : Fotolia- © Victoria
A lire sur : zdnet.com
88 partages
13 mai
Domino's Pizza permet maintenant à ses clients de commander leur pizza juste en tweetant quelques émoticônes depuis leur téléphone portable. La chaîne de restauration rapide Domino's Pizza veut simplifier encore plus les commandes de livraison à domicile. Même plus besoin de se connecter au site internet de l'entreprise ou de décrocher son téléphone. Maintenant il suffit de tweeter l'émoticône d'une part de pizza pour directement se faire livrer par la marque, en moins de vingt minutes. Pour cela il faudra néanmoins se connecter une première fois sur son compte Domino's, afin d'enregistrer ses commandes par défaut. Une fois l'opération faite, le tweet envoyé au compte de la chaîne de restauration la déclenchera automatiquement. A noter que lorsque le livreur sonnera à la porte, aucun service n'a encore été prévu pour que celle-ci s'ouvre d'elle-même. Crédit Photo : Fotolia- © Jag_cz
A lire sur : usatoday.com
80 partages
12 mai
Il semblerait qu'Apple soit actuellement en discussion avec le géant du e-commerce Alibaba, ainsi qu'avec plusieurs banques chinoises, afin de lancer son service de paiement par mobile Apple Pay dans le pays. C'est Tim Cook en personne, lors de son voyage officiel qui a fait cette révélation pendant une interview accordée à Xinhua. Le patron d'Apple serait d'ailleurs assez confiant quant au succès à venir d'un hypothétique lancement d'Apple Pay dans l'Empire du milieu. De son côté, Jack Ma, PDG et fondateur d'Alibaba s'est déclaré complètement ouvert à l'arrivée du service de la marque à la pomme en Chine, quand bien même il était à l'origine d'Alipay, leader du marché chinois du paiement en ligne. Ce lancement s'inscrit parfaitement dans la stratégie d'Apple d'inonder le marché chinois, en passe de supplanter pour la première fois les Etats-Unis dans son volume d'activités liées à la firme de Cupertino. Crédit Photo : Flickr par Valery Marchive
A lire sur : uk.reuters.com
69 partages
12 mai
Il est maintenant possible de se préenregistrer sur les applications de Google Play, avant même leur sortie officielle. Voilà une fonctionnalité qui devrait réjouir les impatients ne voulant pas louper une seule seconde d'utilisation de leur application qu'ils attendent depuis des semaines, voire des mois. En ce préenregistrant sur Google Play, une notification leur sera automatiquement envoyée dès que le programme sera disponible. Au-delà de cet aspect, cette option permettra à Google de visualiser le marché potentiel de chaque application, avant de décider ou non de la lancer pour Android. La première application à bénéficier du système sera le jeu Terminator Genisys : Revolution. Les mobinautes peuvent d'ores et déjà s'y inscrire, sans avoir pour autant de date de sortie, ni de prix d'abonnement.
A lire sur : cnet.com
69 partages
12 mai
Au début du mois, aux Etats-Unis, un service de publicité ciblée mis au point par la société Viewswagen, a fait son apparition dans certains véhicules d'Uber. Aujourd'hui la start-up n'en veut plus. En moyenne, la publicité dans sa voiture permettrait à un chauffeur d'Uber de gagner environ trois dollars de plus par heure de travail. Un extra conséquent qui ne devrait plus lui être possible. Alors que les réclames proposées par l'entreprise spécialisée Viewswagen avaient fait leur apparition de manière non-officielle au début du mois, Uber demande maintenant à ses chauffeurs de s'en débarrasser. La start-up a confirmé l'information à Business Insider, expliquant que son but était d'offrir à ses utilisateurs la meilleure expérience de course possible et qu'une publicité intrusive à bord des véhicules roulant en son nom ne pouvait en aucun cas l'aider à atteindre cet objectif. Crédit Photo : Flickr par Jean-Pierre
A lire sur : uk.businessinsider.com
76 partages
11 mai
Après l'acquisition de Beats par Apple, il n'aura pas fallu attendre longtemps avant de savoir que la firme de Cupertino prévoyait de lancer un nouveau service de musique en streaming. Néanmoins, le point d'interrogation concerne toujours le prix d'abonnement à la future plateforme. De nombreuses rumeurs prévoyaient un coût mensuel d'environ 8 dollars pour accéder au nouveau service de musique en streaming d'Apple. Il semblerait aujourd'hui que la marque à la pomme prévoit également d'y ajouter une ou deux options gratuites. A en croire ReCode, l'une d'elle pourrait être une version d'essai allant d'un à trois mois. En attendant, Apple est suspectée de chercher à signer des partenariats exclusifs avec certains artistes, en utilisant notamment son quasi-monopole sur le marché des téléchargements que lui confère iTunes. Une stratégie qui lui est interdite, même si d'autres comme Tidal peuvent le faire, grâce à la taille restreinte de leur service. Crédit Photo : Flickr par foeoc kannilc
A lire sur : recode.net
70 partages
11 mai
La semaine dernière se tenait à San Francisco la NeuroGaming Conference and Expo. Un rassemblement mettant en exergue les dernières nouveautés techniques en matière de jeux vidéo, ainsi que leurs applications directes possibles au domaine des neurosciences. Le jeu vidéo de demain pourrait se contrôler directement par la pensée. C'est sur cette conclusion qu'aboutit le site internet The Verge après plusieurs jours à déambuler entre les stands de la NeuroGaming Conference and Expo. Si la réalité virtuelle prend une bonne partie de la scène, bon nombre d'innovations laissent à penser que le contrôle par la pensée pourrait être le futur du jeu vidéo. Plusieurs applications présentées dévoilaient un système de « lecture » de l'activité cérébrale pendant le jeu, grâce à l'utilisation d'un électroencéphalogramme. A des fins éducatives par exemple, ou encore pour étudier les différences de transmission lors d'une utilisation faite par une personne atteinte d'autisme. Un autre jeu, dont la première version avait été dévoilée l'année dernière, propose même déjà de contrôler une partie par la pensée. Le secteur n'en est qu'à ses balbutiements, mais les opportunités qu'ouvre le concept s'annoncent déjà particulièrement prometteuses. Crédit Photo : © Two Brains Studios-Fotolia
A lire sur : theverge.com
71 partages
11 mai
Amazon vient de déposer un nouveau brevet pour ses drones de livraison que le géant teste maintenant depuis plusieurs semaines au Canada. Ça promet ! De nouveaux détails sur le service de livraison par drone d'Amazon ont été dévoilés par la marque. Il semblerait que les aéronefs soient finalement opérationnels, du moins d'un point de vue technique. Chaque drone serait capable de pister la personne vers laquelle il doit effectuer la livraison, en localisant son smartphone. Ainsi il ne devrait plus être nécessaire de rester à son domicile pour récupérer son colis. Il sera possible pour l'utilisateur de modifier l'endroit de réception en ligne et le drone changera automatiquement sa trajectoire. Le brevet déposé par Amazon met également en lumière un certain nombre de points techniques, assurant la capacité du drone à voler en toute sécurité, en évitant humains, obstacles et immeubles. Le point sur lequel Amazon doit encore travailler reste la sécurité de son système informatique, afin de limiter au maximum les risques d'intrusion et de prise de contrôle extérieure des drones. Crédit Photo : Amazon
A lire sur : techcrunch.com
74 partages
07 mai
Dans un restaurant en Chine, le chef est un robot...plus performant qu'un être humain. La machine arrive à préparer la spécialité locale plus rapidement et avec plus de précision que l'homme. Si vous êtes amenés à visiter la province de Shanxi, au nord de la Chine, vous pourriez passer par un étrange restaurant. Le Dazzling Noodles est un établissement reconnu pour sa préparation de l'un des plats traditionnels de la région : les pâtes coupées au couteau. Avec sa cuisine ouverte sur la salle, le chef de ce restaurant pourrait surprendre le client. Son nom ? Foxbot. Le spécialiste de la nouille au Dazzling Noodles est un petit robot développé par Foxconn Technology, la société connue pour son partenariat avec Apple. Le cuisinier robotique est capable de couper les pâtes à une vitesse folle, et de se nettoyer en totale autonomie. Mais surtout, la qualité de ses plats semble encore supérieure à celle de ceux faits par la main de l'homme. Lors d'un « blind test », un client qui s'était prêté au jeu aurait ainsi préféré les nouilles du robot, sans aucune hésitation.
A lire sur : uk.businessinsider.com
74 partages
Début | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | > | Fin 
Marketing Management

Le mobile : l'arme « engagement » des marques

En exploitant habilement le potentiel offert par les usages mobiles, les marques peuvent nouer avec leurs clients de véritables relations de proximité. Un atout de taille pour se distinguer de la concurrence et doper ses ventes.

télécharger l'étude
Business Analytics

Optimisez l'expérience e-commerce : les clés pour enchanter ses clients

Le e-commerce est en plein essor. Là où il y a quelques années, les géants du secteur comme Amazon, eBay ou PriceMinister étaient les seuls à mener la danse, ils sont maintenant rejoints par une multitude de services alternatifs, souvent spécialisés et s'adressant parfois à une cible bien précise.

télécharger l'étude
Social Business

Transformer sa boite mail en plateforme de messagerie d'entreprise multifonction

Rares sont les entreprises qui aujourd'hui n'utilisent pas d'emails, de services de messagerie interne, les réseaux sociaux ou tout autre programme de partage de contenu. Chaque jour, plus de 100 milliards de mails professionnels sont envoyés à travers le monde. Résultat : les boîtes de réception accumulent les emails non-lus, le stress de l'employé monte, son organisation s'en fait ressentir et donc inéluctablement sa productivité.

télécharger l'étude
Toutes les études

suivez-nous...

Retrouvez et partagez
toutes nos actualités

IBM
Marketing Management

Le mobile : l'arme « engagement » des marques

En exploitant habilement le potentiel offert par les usages mobiles, les marques peuvent nouer avec leurs clients de véritables relations de proximité. Un atout de taille pour se distinguer de la concurrence et doper ses ventes.

télécharger l'étude
{POPUP_CONTENT}