Revue de web internationale
02 mars
Skully, la start-up derrière l'AR-1, un casque de moto connecté à réalité augmentée, vient d'achever son premier tour de table. Montant des fonds levés : 11 millions de dollars. Alors que Google a mis au placard ses Google Glass, les concepts de réalité augmentée ne sont pas tous enterrés pour autant. Skully a été fondée il y a deux ans par Marcus Weller, après que l'entrepreneur ait eu un accident de moto. Alors qu'il regardait autour de lui pour surveiller son environnement, il n'a pas remarqué la voiture devant lui qui freinait et l'a percutée de plein fouet. Avec l'AR-1, il espère fournir aux motards un casque qui leur permettra de « voir » à 360 degrés sans avoir besoin de tourner la tête. Le casque de Skully est équipé d'un écran incorporé à la visière, qui fournit des informations de navigation à son porteur. Un GPS est intégré au dispositif, ainsi qu'une caméra derrière la tête permettant de voir dans son dos. Un système audio assistera également le motard et l'AR-1 sera connecté par Bluetooth à un smartphone, afin de pouvoir gérer les services et télécharger des applications. L'année dernière, Skully avait lancé une campagne de crowdfunding via la plateforme Indiegogo et avait récolté 3,4 millions de dollars. Un prototype a déjà été développé par la start-up, qui devrait pouvoir envoyer ses premiers exemplaires dès l'été prochain. Crédit Photo : Skully
A lire sur : forbes.com
78 partages
27 févr.
Line, une des applications de messagerie instantanée les plus utilisées au Japon et en Asie Pacifique, poursuit l'extension à l'international de son service d'e-commerce « peer-to-peer ». Après le Japon il y a un peu plus d'un an et ensuite la Thaïlande, voilà que Line Mart s'implante à Taïwan. Les utilisateurs pourront circuler sur mobile à travers toutes les propositions de produits en vente, en étant mis directement en relation avec le vendeur qui les intéresse. Pour l'instant aucun lien entre le service d'e-commerce et la plateforme de messagerie instantanée n'est possible. Sans doute une protection mise en place par Line afin d'éviter que le précédent thaïlandais ne se reproduise. En Thaïlande, avant même l'arrivée de l'application d'e-commerce dans le pays, un véritable marché en ligne parallèle s'est mis en place. Les commerçants conjuguent leur compte Instagram avec la messagerie Line pour pouvoir vendre leurs marchandises. Un client potentiel qui remarque un produit sur le réseau de partage de photos, contacte le vendeur via son identifiant Line et effectue directement la transaction avec lui. Un habile manège aujourd'hui tellement rodé, que le service d'e-commerce de Line risque de peiner à se faire une place sur le marché. Crédit Photo : Line
A lire sur : techinasia.com
71 partages
27 févr.
Solar City, le plus gros installateur de panneaux solaires aux Etats-Unis, vient d'annoncer lever 750 millions de dollars afin de poser des cellules photovoltaïques sur les toits de milliers d'habitations de 15 Etats du pays. L'investisseur principal de ce projet ne sera autre que Google. 300 millions, c'est le montant de la somme que va apporter au projet le géant de Mountain View. Si en plusieurs années Google a déjà investi un peu plus d'un milliard de dollars dans les énergies renouvelables, l'entreprise signera ici la plus grosse contribution au secteur de son histoire. En 2011, le géant des technologies avait déjà financé un projet de Solar City, à hauteur de quelques 280 millions de dollars. Cet intérêt pour l'énergie solaire montre l'ampleur que prend cette source d'électricité alternative aux Etats-Unis. Le secteur emploie de plus en plus de monde et représente aujourd'hui près d'un tiers de la production en « nouvelle électricité » du pays. De nombreuses sociétés des nouvelles technologies se tournent vers le solaire pour leurs infrastructures. C'est le cas par exemple d'Apple, qui construit actuellement une immense ferme solaire en Caroline du Nord, afin d'alimenter en « énergie propre » plusieurs de ses datacenters de la région, ainsi que son centre de gestion logistique. Crédit Photo : Flickr par Frédéric BISSON
A lire sur : gigaom.com
69 partages
27 févr.
La question des armes à feu a toujours été un sujet épineux aux Etats-Unis. Quand bien même de plus en plus de voix s'élèvent outre-Atlantique contre ce commerce ultra-lucratif, peu encore parviennent à résister à la force des différents lobbyistes sur le sol américain. Selon FedEx et UPS, leur décision de ne pas livrer l'imprimante 3D proposée par l'organisation Defense Distributed, concernerait davantage un problème de législation qu'une prise de position contre les armes. Quoi qu'il en soit, ces deux entreprises postales majeures aux Etats-Unis ferment leur porte au nez du Ghost Gunner, permettant pour 1500 dollars d'imprimer en 3D dans son salon, un fusil d'assaut fonctionnel de type M16, sans numéro de série... FedEx et UPS font front. Alors que Defense Distributed clame la légalité de son service, -légalité qui semble à première vue avérée- les deux entreprises trouvent la législation autour de cette imprimante trop floue pour prendre le risque de la distribuer. A noter néanmoins que FedEx fait partie de la NRA (Alliance nationale pour les armes à feu), un puissant lobby pour la promotion des armes à feu industrielles... Crédit Photo : Flickr par Timothy Tsui
A lire sur : theverge.com
73 partages
26 févr.
Alipay, le système de paiement par mobile du géant du e-commerce chinois Alibaba revendique plus de 563 millions d'euros de transactions effectuées sur son service pendant les quatre jours de vacances entourant le nouvel an chinois. Le temps du chèque ou du « cash » dans les petites enveloppes rouges est-il révolu en Chine ? Plus de 100 millions de personnes au sein de l'Empire du Milieu auraient utilisé Alipay pour envoyer ou recevoir de la « monnaie porte-bonheur », somme d'argent plus ou moins importante offerte à l'occasion de la nouvelle année. Un peu plus de 90 % des expéditeurs, comme des receveurs via Alipay de monnaie porte-bonheur, sont nés après 1980. 50 % d'entre eux après 1990. En moyenne, 8,4 euros ont été envoyés par Hongbao (enveloppe). Le record de Hongbao envoyées par une seule et même personne est détenu cette année par un homme de la province du Zhejiang, avec 64 520 enveloppes envoyées, pour un montant total de 36 602 euros. Crédit Photo : Flickr par Thomas sauzedde
A lire sur : zdnet.com
69 partages
26 févr.
Le géant du e-commerce américain vient de recevoir l'autorisation d'exploitation d'un brevet déposé en novembre 2013. Amazon pourrait donc lancer un nouveau concept : l'impression 3D à la demande. En s'équipant d'imprimantes 3D, Amazon espère réduire les délais d'attente entre la commande et la livraison, réduire les coûts de fabrication et de stockage en entrepôt, tout en attirant de nouveaux clients. Pour bénéficier du service, l'internaute passera commande comme à l'accoutumé sur la plateforme de commerce en ligne. A la réception de sa demande de livraison, Amazon lancera directement l'impression 3D de l'objet souhaité. Selon le brevet déposé, l'entreprise devrait également mettre en place un système d' « ateliers mobiles ». Le matériel nécessaire à l'impression 3D sera installé dans des petits camions, qui iront directement vers le client dès la réception de sa commande et qui imprimeront l'objet en route, optimisant ainsi au maximum la vitesse de livraison. Crédit Photo : Fotolia © Stéphane Masclaux
A lire sur : theregister.co.uk
86 partages
26 févr.
Le britannique ARM et l'américain IBM ont associé leur expertise respective, en matière de puces informatiques et de solutions cloud, pour mettre au point un kit de démarrage IoT (Internet des objets). Celui-ci permettra à n'importe quel développeur de connecter un objet à Internet en cinq minutes. Si la technologie qui compose ce « starter » n'a rien de nouveau, IBM et ARM espèrent que l'union de leur savoir-faire pourra attirer de nouveaux clients, tout en stimulant la création d'objets connectés. Le kit de démarrage peut être branché à Internet via un câble Ethernet ainsi qu'à n'importe quel matériel possédant un port USB. Il sera à même d'enregistrer et d'envoyer des données sur le cloud dès son installation. Son utilisateur aura également accès à plusieurs services de traitement et d'analyse de données d'IBM. Aucun prix exact n'a encore été révélé par les deux entreprises, mais le kit devrait être disponible entre 50 et 200 dollars. Selon IBM, ce kit n'aurait comme seule limite l'imagination des entrepreneurs qui l'utiliseront. Ainsi, les futurs clients pourraient être les jeunes startups aux faibles moyens, cherchant une solution bon marché pour se lancer dans l'industrie de l'Internet des objets, qui devrait compter près de 5 milliards d'objets connectés à travers le monde d'ici la fin de l'année. Crédit Photo : ARM-IBM
A lire sur : bbc.com
79 partages
26 févr.
La start-up Toro a annoncé hier avoir accepté une offre de rachat mise sur la table par Google. Une information confirmée par le géant américain. Toro, jeune pousse dédiée aux développeurs et spécialisée dans la promotion de leur application sur Facebook, vient d'être rachetée par Google. Les termes de l'accord passé entre les deux entreprises n'ont pas encore été révélés, mais il y a de grandes chances pour que Toro soit complètement absorbée par la firme de Mountain View. La start-up a d'ores et déjà prévenu qu'elle ne mènerait pas de nouvelles campagnes sur Facebook et qu'elle allait rejoindre la section « publicité mobile » de Google. Toro honorera néanmoins ses contrats en cours. Le jeune pousse était initialement connue sous le nom de Red Hot Labs et était dirigée par les deux anciens fondateurs de MyMiniLife, société ayant joué un rôle majeur dans la conception du célèbre jeu Farmville. Crédit Photo : Flickr par Yahoo
A lire sur : techcrunch.com
69 partages
25 févr.
Facebook revendique aujourd'hui avoir dépassé la barre des deux millions d'annonceurs mensuels actifs à faire de la publicité sur le réseau social. En six mois, le nombre d'annonceurs sur Facebook a augmenté de près de 33 %, atteignant les deux millions d'entreprises mettant en avant au moins un contenu publicitaire tous les 30 jours. La grande majorité d'entre elles serait des PME et TPE. Le réseau social assure d'ailleurs que près de 30 millions de chefs d'entreprise de petites sociétés possèderaient une page Facebook. Selon le réseau social, 80 % des nouveaux venus fin 2014 auraient commencé par utiliser la fonctionnalité payante de la plateforme, permettant de promouvoir un post déjà publié. Le nombre de publicité sur Facebook pourrait encore augmenter, maintenant qu'une application mobile d'accompagnement de campagne publicitaire a été développée par l'entreprise de Marc Zuckerberg. Crédit Photo : Flcikr par Urs Steiner
A lire sur : reuters.com
71 partages
25 févr.
Avec l'arrivée de iOS 8.3, Siri devrait pouvoir être capable de parler plusieurs nouvelles langues, comme le néerlandais, le portugais ou encore le thaïlandais. La décision de la marque à la pomme d'étendre son service d'assistant personnel à la langue des Pays-Bas, malgré la faible population du pays est loin d'être une surprise. Certes la Hollande ne concentre qu'à peine 17 millions d'habitants et la moitié des utilisateurs de smartphone se sont tournés vers Samsung. Pourtant le marché néerlandais représente une réelle opportunité pour Apple, dont l'iPhone possède tout de même 23 % du marché. C'est bien plus que dans d'autres pays européens où Apple a depuis longtemps déjà rendu Siri disponible. Ainsi en Allemagne seulement 16,9 % des smartphones utilisés sont des iPhones, 13,5% en Italie ou encore 6,8% en Espagne. La mise à jour de iOS 8.3 devrait être disponible peu de temps après la sortie de la version prévue pour l'Apple Watch, planifiée pour avril prochain. Siri devrait également avoir appris le turc, le danois et le suédois. Crédit Photo : © vege - Fotolia
A lire sur : zdnet.com
72 partages
Début | < | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | > | Fin 
Marketing Management

Le mobile : l'arme « engagement » des marques

En exploitant habilement le potentiel offert par les usages mobiles, les marques peuvent nouer avec leurs clients de véritables relations de proximité. Un atout de taille pour se distinguer de la concurrence et doper ses ventes.

télécharger l'étude
Business Analytics

Optimisez l'expérience e-commerce : les clés pour enchanter ses clients

Le e-commerce est en plein essor. Là où il y a quelques années, les géants du secteur comme Amazon, eBay ou PriceMinister étaient les seuls à mener la danse, ils sont maintenant rejoints par une multitude de services alternatifs, souvent spécialisés et s'adressant parfois à une cible bien précise.

télécharger l'étude
Social Business

Transformer sa boite mail en plateforme de messagerie d'entreprise multifonction

Rares sont les entreprises qui aujourd'hui n'utilisent pas d'emails, de services de messagerie interne, les réseaux sociaux ou tout autre programme de partage de contenu. Chaque jour, plus de 100 milliards de mails professionnels sont envoyés à travers le monde. Résultat : les boîtes de réception accumulent les emails non-lus, le stress de l'employé monte, son organisation s'en fait ressentir et donc inéluctablement sa productivité.

télécharger l'étude
Toutes les études

suivez-nous...

Retrouvez et partagez
toutes nos actualités

IBM
Marketing Management

Le mobile : l'arme « engagement » des marques

En exploitant habilement le potentiel offert par les usages mobiles, les marques peuvent nouer avec leurs clients de véritables relations de proximité. Un atout de taille pour se distinguer de la concurrence et doper ses ventes.

télécharger l'étude
{POPUP_CONTENT}