Revue de web internationale
19 févr.
La start-up Elemental Path lance sur Kickstarter une campagne de crowdfunding pour développer un jouet pour enfant d'une toute nouvelle génération. Sa particularité : il sera connecté au super ordinateur Watson d'IBM. La jeune pousse a baptisé sa ligne de jouets CogniToys, dont le premier modèle sera un mignon petit dinosaure nommé DinoGreen (il est donc logiquement de couleur verte). IBM dans sa stratégie de capitalisation de sa solution d'intelligence cognitive Watson accordera l'accès à son super ordinateur à Elemental Path. DinoGreen est ainsi défini comme un jouet pour les 4-7 ans, capable d'interagir avec nos charmantes têtes blondes, de répondre à toutes leurs questions, mais de leur en poser également en adaptant le niveau de difficulté à leurs connaissances. Selon la start-up, le dinosaure devrait également être capable d'apprendre aux petits à épeler, ainsi que d'améliorer leur vocabulaire. Il faudra compter 99 dollars pour s'offrir ce nouveau jouet qui sera commercialisé en novembre 2015, si Elemental Path parvient à récolter via le financement participatif les 50 000 dollars nécessaires à son développement. A noter que les 200 premiers « backers » sur Kickstarter bénéficieront d'une ristourne de 10 dollars. Crédit Photo : Elemental Path Kickstarter
A lire sur : techcrunch.com
114 partages
19 févr.
Va-t-il rester une seule entreprise de l'industrie des nouvelles technologies qui ne se lancera pas dans la course à la voiture autonome ? Quelques jours après Apple, c'est au tour de Sony d'entrer dans la danse. Le groupe japonais vient d'investir 100 millions de Yen (740 000 euros) dans une entreprise spécialisée dans le développement de véhicules sans chauffeur. Fondée en 2001, ZMP est peu connue dans l'immense océan qu'est le secteur automobile au Japon. Or, ses compétences en robotique, jumelées à l'expertise en capteurs d'images de Sony pourraient permettre au duo de se faire une place sur la scène future des voitures autonomes. Avec ce financement, Sony ne s'est pour l'instant octroyé que 2 % de ZMP. Sony va néanmoins devoir rattraper son retard sur ses concurrents avant d'espérer pouvoir se tailler la part du lion. Rien qu'au Japon, Toyota prévoit un lancement de ses premières voitures autonomes d'ici la fin de l'année et Nissan s'est allié il y a peu avec la NASA pour développer son propre concept. Crédit Photo : © carloscastilla - Fotolia
A lire sur : slashgear.com
72 partages
19 févr.
Se rendre aux différents aéroports de la ville a toujours constitué un véritable casse-tête pour les New-yorkais. Mais depuis quelques jours, les habitants de la Grosse pomme peuvent tabler sur une autre option que les laborieux trajets en bus, en train ou en taxi. Présentée comme le « Uber des hélicoptères », la start-up Gotham Air permet aux particuliers de réserver un vol en hélicoptère pour se rendre, en six minutes à peine, aux aéroports John F. Kennedy et Newark Liberty depuis le coeur de Manhattan. Pour rentabiliser son service, la jeune pousse mise sur le « covoiturage des airs ». Ainsi, ses appareils, des Bell 407, ne décolleront que si quatre des six sièges proposés sont réservés. Chaque personne devra débourser la somme de 219 dollars pour monter à bord. Une offre de lancement, valable jusqu'au 28 février prochain, perrmet de bénéficier du service pour 99 dollars. Pour l'heure, Gotham Air n'est disponible que depuis une plateforme web mais une application gratuite devrait être déployée au cours du mois de mars sur iOS et Google Play. Crédit photo : Gotham Air
A lire sur : psfk.com
83 partages
18 févr.
La marque à la pomme vient de recevoir un brevet d'exploitation pour sa propre version d'un casque de réalité virtuelle (VR). Bien qu'initié dès 2008, le projet d'Apple reste pour l'instant très vague. Il est quasiment certain que son casque se déclinera sur le même principe que le VR CardBoard de Google ou le Gear de Samsung et nécessite l'utilisation d'un iPhone inséré dans le dispositif pour fonctionner. Le smartphone est la base de la technologie, plongeant son utilisateur dans un monde virtuel grâce à deux lentilles spéciales braquées sur l'écran du téléphone. Aucune date de sortie (si sortie il y a) n'a encore été dévoilée. On ne sait d'ailleurs pas à quel stade d'avancement en est Apple. Cependant, le brevet semble laisser le développement complètement ouvert, et Apple garde toute la latitude pour apporter à l'avenir n'importe quelle amélioration sur le casque VR. Crédit Photo : Apple
A lire sur : zdnet.com
72 partages
18 févr.
Selon une récente étude de l'agence GlobalWebIndex, 62 % des utilisateurs des applications mobiles de rencontre géolocalisée comme Tinder seraient des hommes. Pendant son enquête, GlobalWebIndex a recensé plus de 91 millions de mobinautes utilisant régulièrement des applications de « dating ». Sans réelle surprise, près de deux tiers d'entre eux sont des hommes. Les 16-34 ans sont très largement majoritaires sur ce genre de services, comptant pour 70 % de l'audience. Sur l'ensemble des internautes, 6 % sont inscrits sur un site de rencontre, ce qui reste inférieur à certaines niches comme la réalité augmentée, les jeux en ligne ou encore les réseaux sociaux. Néanmoins, 20 % de ces utilisateurs seraient, en plus d'être régulièrement actifs, prêts à payer pour leur service de rencontre en ligne. C'est trois fois plus que la moyenne sur les autres applications. La publication de cette étude précède le lancement de Tinder Plus, une version premium de Tinder, qui proposera au mobinaute comme à l'internaute de nouvelles options payantes. Tinder est sans aucun doute l'un des sites de rencontre les plus utilisés dans le monde, clamant pouvoir atteindre les 40 millions de profils enregistrés d'ici le mois d'avril prochain. Crédit Photo : Flickr par al fernandez
A lire sur : theguardian.com
69 partages
18 févr.
La start-up Snapchat, à l'origine de l'application mobile éponyme, fait fureur auprès des adolescents. Mais l'application de partage de photos éphémères ne fait pas un carton qu'auprès des moins de 25 ans. Les investisseurs, eux aussi, sont séduits. Selon les informations de l'agence Bloomberg, reprises par de nombreux médias américains, la start-up serait sur le point de finaliser une massive levée de fonds. Des sources proches du dossier évoquent un montant de 500 millions de dollars, sans révéler pour autant l'identité des principaux acteurs de ce nouveau tour de table. L'opération valoriserait la société 19 milliards de dollars (16,7 milliards d'euros), soit presque le double de l'année dernière où l'entreprise avait récolté plus de 480 millions de dollars pour une valorisation de 10 milliards de dollars. Snapchat deviendrait alors la troisième société, non cotée en bourse, la plus valorisée du moment. Aujourd'hui, seules quelques entreprises high tech soutenues par des fonds de capital-risque sont valorisées plusieurs dizaines de milliards de dollars. On retrouve notamment la start-up californienne Uber spécialisée dans les VTC (voiture de tourisme avec chauffeur) et valorisée 40 milliards de dollars ou encore le fabricant chinois de smartphones Xiaomi, dont la valorisation atteint 45 milliards de dollars. Co-fondée en 2011 par Evan Spiegel, Snapchat avait refusé en 2013 une offre de rachat de Facebook pour 3 milliards de dollars. Il y a un an, la start-up assurait que ses utilisateurs s'échangeaient plus de 700 millions de « snaps » chaque jour. Crédit photo : Flickr - Maurizio Pesce
A lire sur : bits.blogs.nytimes.com
82 partages
17 févr.
Pour la première fois depuis sept ans, la vente des bons vieux téléphones portables à clapet et à boutons a augmenté au Japon. Les smartphones quant à eux attirent moins de personnes pour la deuxième année consécutive avec une chute des ventes de près de 5,3%. 10,58 millions, c'est le nombre de mobiles à clapet qui se sont vendus au pays du Soleil-Levant l'année dernière, soit une croissance de plus de 5,7 %. Selon l'institut de recherche multimédia, à l'origine de ces chiffres, ce sursaut des ventes de téléphones portables au design « ancien » pourrait être un ultime barouf d'honneur avant une disparition définitive. Il semblerait que cette forte croissance puisse s'expliquer par le renouvellement de vieux appareils à clapet, encore attachés à un forfait et coûtant, même pour les versions modernes, considérablement moins chers que les smartphones. Cependant, le manque de comptabilité dans l'ergonomie des modèles à clapet avec les nouvelles applications mobiles, entraîne fatalement cette ancienne génération vers l'extinction. Crédit Photo : Flickr par Halyma
A lire sur : engadget.com
74 partages
17 févr.
Les Google Glass à peine mises au placard par la firme de Mountain View, voilà que Sony ouvre son alternative aux précommandes. Comme celles de Google, les SmartEyeglass du géant japonais proposent à leurs utilisateurs d'apporter la réalité augmentée directement dans leur quotidien. Cette première version est disponible pour 840 dollars, avant sa commercialisation prévue pour le 10 mars prochain aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne. Une version pour développeurs sera également mise à disposition dans d'autres pays d'Europe, afin de favoriser l'élaboration de nouvelles applications. Dans la vidéo de démonstration on peut voir par exemple, une personne suivre une flèche virtuelle qui lui indique le chemin le plus rapide vers son point de rendez-vous. Cependant c'est dans l'industrie et au sein des entreprises que les lunettes intelligentes de Sony trouveront très certainement leur public. C'était le cas pour les Google Glass, testées comme outil de travail dans plusieurs usines ou entrepôts par les ouvriers et manutentionnaires. Crédit Photo : Sony
A lire sur : marketinggum.com
72 partages
16 févr.
Apple ouvre les portes de sa suite bureautique iWork à tous, à travers une version web pour l'instant encore en phase de test. Alors qu'auparavant, il était impossible d'avoir accès aux applications telles que Apple Pages, Numbers ou encore Keynote, sans posséder un appareil de la marque à la pomme, il suffira maintenant d'un simple identifiant pour utiliser ces services. Pour l'instant, cette version « libre d'accès » d'iWork n'est accessible que par la version bêta de l'interface web iCloud et aucune date n'a encore été avancée par Apple quant à l'extension du service aux anciennes versions d'iWork. Le développement multiplateforme de la suite bureautique d'Apple, s'inscrit dans sa stratégie pour essayer de concurrencer les géants du secteur que sont Google Docs et Office 365. Une stratégie amorcée en 2013, avec l'arrivée d'une première version gratuite d'iWork qui, jugée trop allégée par certains, n'avait pas vraiment rencontré son public. Crédit Photo : Flickr par Gustavo da Cunha Pimenta
A lire sur : theverge.com
71 partages
16 févr.
L'entreprise indienne de consulting en informatique Infosys vient d'annoncer le rachat de l'américaine Panaya pour 200 millions de dollars. Panaya est spécialisée dans l'automatisation des logiciels de gestion B2B. Infosys inscrit cette acquisition dans la lignée de sa stratégie de développement cloud, big data, intelligence artificielle, ainsi que des systèmes de paiement de prochaine génération. Grâce à la technologie de Panaya, Infosys souhaite améliorer ses services en ligne, se rajeunir et se différencier sur le marché. Selon elle, elle devrait ainsi être capable « d'amplifier le potentiel de ses employés, de les décharger de certaines tâches répétitives pour qu'ils se concentrent davantage sur les attentes et les stratégies importantes des clients ». La vente devrait être officialisée le 31 mars prochain. En attendant Infosys a bouclé une année 2014 sur des chiffres convaincants : l'entreprise a enregistré 2,22 milliards de dollars de revenus sur le dernier trimestre, avec un bénéfice net de plus de 522 millions de dollars et une croissance de 5,6 % par rapport à l'exercice précédent. Crédit Photo : Flickr david pacey
A lire sur : zdnet.com
69 partages
Début | < | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | > | Fin 
Marketing Management

Le mobile : l'arme « engagement » des marques

En exploitant habilement le potentiel offert par les usages mobiles, les marques peuvent nouer avec leurs clients de véritables relations de proximité. Un atout de taille pour se distinguer de la concurrence et doper ses ventes.

télécharger l'étude
Business Analytics

Optimisez l'expérience e-commerce : les clés pour enchanter ses clients

Le e-commerce est en plein essor. Là où il y a quelques années, les géants du secteur comme Amazon, eBay ou PriceMinister étaient les seuls à mener la danse, ils sont maintenant rejoints par une multitude de services alternatifs, souvent spécialisés et s'adressant parfois à une cible bien précise.

télécharger l'étude
Social Business

Transformer sa boite mail en plateforme de messagerie d'entreprise multifonction

Rares sont les entreprises qui aujourd'hui n'utilisent pas d'emails, de services de messagerie interne, les réseaux sociaux ou tout autre programme de partage de contenu. Chaque jour, plus de 100 milliards de mails professionnels sont envoyés à travers le monde. Résultat : les boîtes de réception accumulent les emails non-lus, le stress de l'employé monte, son organisation s'en fait ressentir et donc inéluctablement sa productivité.

télécharger l'étude
Toutes les études

suivez-nous...

Retrouvez et partagez
toutes nos actualités

IBM
Marketing Management

Le mobile : l'arme « engagement » des marques

En exploitant habilement le potentiel offert par les usages mobiles, les marques peuvent nouer avec leurs clients de véritables relations de proximité. Un atout de taille pour se distinguer de la concurrence et doper ses ventes.

télécharger l'étude
{POPUP_CONTENT}