Revue de web internationale
16 févr.
Les vols de smartphones chutent considérablement dans les villes de San Francisco, New York et Londres. Selon les résultats d'une étude menée conjointement dans ces trois villes, la nette diminution des vols de téléphones portables serait en grande partie due à l'apparition des options « Kill Switch » sur les mobiles nouvelle génération. Cette fonctionnalité permet, en cas de vol de son smartphone, de le désactiver facilement à distance. Pour rallumer l'appareil, il faudra alors prouver son identité et composer un code spécial. Début 2013, San Francisco, New York et Londres, face à l'augmentation exponentielle des vols de téléphones, ont lancé l'initiative « Secure our Smartphones » (SOS), afin de pousser les constructeurs à installer une option de neutralisation à distance. Les résultats semblent probants. Les vols d'iPhone ont diminué de 40 % en deux ans à San Francisco et de 25 % à New York (Apple était le premier à mettre en place son « Kill Switch » en 2013). Pour les smartphones en général, c'est une diminution de respectivement 27% et 16 % qui a été enregistrée dans les deux villes américaines. Londres a présenté ses chiffres de manière quelque peu différente. En moyenne par mois, le nombre de mobiles dérobés a été divisé par deux. 40 % de smartphones en moins ont été subtilisés et le nombre de vol avec violences physiques ou verbales a chuté de près de 38 %. Les différentes autorités des villes membres de l'initiative SOS, continuent de mettre la pression aux constructeurs afin d'optimiser le service. Crédit Photo : Flickr par Duncan Hull
A lire sur : bbc.com
74 partages
13 févr.
Alors que le nombre d'applications de « dating » en ligne ne cesse d'augmenter, certains services voient le jour en Asie en essayant de se démarquer et d'apporter une approche nouvelle aux sites de rencontres. Des rendez-vous chaperonnés, aux premiers contacts via des programmes comme Skype afin d'éviter les mauvaises surprises, les applications asiatiques sont de plus en plus nombreuses. C'est le cas par exemple de Peekawoo aux Philippines qui se définit comme un juste milieu entre la rigidité de Match.com et la légèreté du service de Tinder. La start-up propose un algorithme de sélection basé sur l'élaboration d'un profil à travers cinq questions complètement libres, qui peuvent varier de la profession à la fréquence de consommation de tomates dans le mois. Peekawoo propose également un chaperon lors des premiers rendez-vous pour assurer la sécurité de ses membres. 25 000 personnes utilisent l'application aux Philippines et la jeune pousse vient de lever 85 000 dollars de financement, afin de poursuivre sa phase de développement. Crédit Photo : Flickr par Rita Banerji
A lire sur : blogs.wsj.com
69 partages
13 févr.
Pinterest serait actuellement en train de développer une fonction « achat » à son service de bookmarking en ligne. Ainsi les utilisateurs du réseau social, pourraient en quelques clics obtenir un produit qu'ils auraient « épinglé » ou repéré en ligne, sans avoir besoin de quitter l'application mobile ou le site web. Ce système pourrait être disponible dans les trois à six mois. Les premières versions pourraient néanmoins être limitées à des zones géographiques ciblées afin de mener une dernière phase de test à grande échelle. Concernant les paiements, c'est la start-up Stripe qui devrait prendre en charge et sécuriser les transactions. La jeune pousse fournit déjà ses services à d'autres réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter, qui eux ont par ailleurs commencé les tests de leur propre système d'achat en ligne dès septembre dernier. Avec ses 70 millions d'utilisateurs et son mode de fonctionnement parfaitement compatible avec un développement « e-commerce », Pinterest a toutes les cartes en main pour devenir l'un des poids lourds du secteur et pourquoi pas, à l'avenir, être le principal concurrent d'Amazon. Crédit Photo : Flickr par mkhmarketing
A lire sur : theverge.com
75 partages
13 févr.
La start-up Slack et son application de messagerie professionnelle n'en finit plus de faire parler d'elle. Connue pour ses importantes levées de fonds et les déclarations sans filtre de son PDG et fondateur Stewart Butherfield, voilà que la jeune pousse pourrait bien avoir enregistré la croissance la plus rapide de l'histoire du monde entrepreneurial. En octobre dernier, huit mois seulement après son lancement, Slack était valorisée un milliard de dollars. Aujourd'hui, elle revendique un million de dollars de contrats supplémentaires tous les onze jours, une tendance qui devrait se poursuivre encore pendant au moins douze mois. 135 000 comptes payants ont été enregistrés par la start-up. Alors qu'en février dernier, 15 000 utilisateurs actifs étaient recensés chaque jour sur la messagerie, ils sont plus de 500 000 un an plus tard. 300 millions de messages sont échangés chaque mois à travers différentes villes du monde, des Etats-Unis au Japon, en passant par le Royaume-Uni et la France. Crédit Photo :© Sylvie Bouchard - Fotolia
A lire sur : uk.businessinsider.com
73 partages
12 févr.
Selon une récente étude sur le comportement et les préférences des mobinautes en Chine menée par Baidu, les Chinois passeraient 60 % de leur temps sur mobile sur l'une des applications des trois grands groupes du pays, à savoir Baidu, le Google chinois, Alibaba, l'équivalent d'Amazon et Tencent, derrière la messagerie instantanée WeChat. Baidu revendique d'ailleurs être à l'origine de près de 23 % des revenus mobile de l'Empire du milieu. Le succès des trois géants chinois sur smartphone aurait même dépassé celui qu'ils peuvent rencontrer sur PC, où « seulement » 46 % du temps passé en ligne par les internautes est consacré à l'un de leurs services. Cette étude confirme également la prise d'importance sur le marché chinois annoncée par Apple il y a quelques semaines, ainsi que la perte de vitesse de Samsung. Des résultats qui s'expliquent par le marketing agressif mené par la marque à la pomme dans le pays depuis le lancement de son iPhone 6, ainsi que par l'engouement de la population locale pour ce dernier. Crédit Photo : Flickr
A lire sur : techinasia.com
70 partages
12 févr.
Il était certain que Google ne se laisserait pas bien longtemps distancer par Apple dans le secteur du paiement sans contact. Alors que le service Apple Pay de la marque à la pomme connaît un franc succès depuis son lancement l'année dernière (reboostant par ailleurs dans une certaine mesure les utilisations des outils concurrents), Google pourrait avoir trouvé la solution pour que son option « Wallet » trouve un second souffle. Le géant américain serait actuellement en train de tester un dispositif baptisé Plaso, qui permettrait de payer directement grâce à la reconnaissance vocale. Son mode de fonctionnement est encore très vague, mais il est fort probable que Google utilise un logiciel de commande vocale, couplé à un système d'audio-identification afin de sécuriser les transactions. Plaso ne serait actuellement qu'au tout début de sa phase de test dans quelques points de ventes soigneusement sélectionnés et pourrait très bien ne jamais voir le jour. Cependant si une commercialisation du concept est avérée, Google Wallet pourrait non seulement rattraper son retard sur l'Apple Pay, mais aussi s'accaparer un marché où la concurrence est rude. Crédit Photo : Flickr par Robert Scoble
A lire sur : fastcompany.com
75 partages
12 févr.
Twitter vient de signer une nouvelle acquisition dans sa stratégie pour devenir (enfin) bénéficiaire. La plateforme de micro-blogging s'offre ainsi la start-up Niche, spécialisée dans la mise en relation des marques avec les personnes influentes sur les réseaux sociaux. Niche fournit des stratégies de monétisation, ainsi que des logiciels à destination des communautés Twitter ou Vine. Son service peut être appréhendé comme celui d'un chasseur de tête numérique, capable de déterminer les « célébrités » d'Internet à connecter avec une marque, afin de créer un contenu sponsorisé pour leurs chaînes en ligne ou à insérer directement dans le fil d'actualité des internautes. Cette nouvelle acquisition aura certainement pour but d'aider Twitter à remplir ses objectifs auprès de ses investisseurs. Malgré une montée en flèche de la valeur de son action et une forte croissance de ses revenus enregistrée au dernier trimestre 2014, le réseau social reste encore largement déficitaire. Crédit Photo : Flickr par Esther Vargas
A lire sur : thenextweb.com
82 partages
11 févr.
Depuis le week-end dernier, le casque de réalité virtuelle de Samsung peut-être testé librement dans plus d'une centaine de magasins physiques aux Etats-Unis. C'est au sein des établissements Best Buy que les amateurs de réalité virtuelle pourront essayer le Samsung Gear VR. Développé en partenariat avec Oculus Rift, ce casque permet d'utiliser un smartphone Galaxy Note 4 pour se plonger dans une immersion virtuelle. Samsung avait annoncé la mise à disposition pour le grand public de son appareil en septembre dernier, prévoyant une commercialisation pour le mois de décembre. Si le géant coréen n'a pas communiqué sur un éventuel succès de son casque, il semblerait que le nombre de ventes ait largement dépassé les attentes de la marque. Avec cette mise à disposition dans plusieurs magasins, Samsung veut aujourd'hui faire taire les détracteurs qui estimaient que la réalité virtuelle était une technologie qui ne pouvait pour l'instant pas être destinée au grand public. Il reste néanmoins fortement conseillé de déjà posséder un Galaxy Note 4 avant d'investir dans le Samsung Gear VR, ou bien d'avoir prévu d'en acheter un sous peu pour que le jeu puisse en valoir la chandelle. Crédit Photo : Flickr par Maurizio Pesce
A lire sur : theverge.com
68 partages
11 févr.
En se lançant à Cuba, le service de vidéo en streaming signe un gros coup marketing. Le marché cubain fera plus de publicité à Netflix qu'il ne lui apportera de clients. Seule une infime fraction de la population cubaine est équipée d'une connexion Internet suffisante pour supporter le service de streaming. Seulement 27 % des gens sont connectés et à peine 5 % d'entre eux pourraient recevoir Netflix. De plus, les huit dollars d'abonnement mensuel pour s'offrir le service font de Netflix un produit de luxe dans ce pays au faible revenu moyen par habitant. Aujourd'hui Netflix revendique 5 millions d'utilisateurs en Amérique latine, soit 10 % de l'ensemble de ses abonnements à travers le monde. Sur les 57 millions de personnes qui ont souscrit au service en streaming, 39 millions sont aux Etats-Unis. Devant le succès grandissant de son extension à l'international, l'entreprise américaine espère maintenant être implantée dans plus de 200 pays différents d'ici la fin de l'année, Chine incluse. Crédit Photo : Flickr par Shardayyy
A lire sur : huffingtonpost.com
72 partages
11 févr.
L'application Android Internet.org est maintenant disponible en Inde dans six provinces. Cette application mise en place par un consortium d'entreprises IT internationales, comme Ericsson, Samsung ou Nokia, et avec Facebook en tête de gondole, a pour vocation d'apporter du contenu disponible sur Internet dans les zones du globe où les connexions sont pauvres ou inexistantes. Lancée pour la première fois en juin dernier par Mark Zuckerberg, l'application est déjà disponible dans plusieurs pays d'Afrique, comme le Ghana, le Kenya ou encore la Tanzanie. Elle a également été déployée le mois dernier en Colombie. Elle arrive maintenant en Inde, où elle se déclinera en anglais, ainsi que dans six différents dialectes. 38 contenus seront disponibles sur mobile, parmi lesquels Facebook, Wikipédia ou encore BBC news. Aujourd'hui, si 85 % des Indiens vivent dans une région couverte par le réseau téléphonique mobile, seulement 30 % d'entre eux bénéficient d'une connexion Internet. L'application Internet.org veut essayer de remplir ce vide. Crédit Photo : Flickr par Maurizio Pesce
A lire sur : zdnet.com
76 partages
Début | < | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | > | Fin 
Business Analytics

Optimisez l'expérience e-commerce : les clés pour enchanter ses clients

Le e-commerce est en plein essor. Là où il y a quelques années, les géants du secteur comme Amazon, eBay ou PriceMinister étaient les seuls à mener la danse, ils sont maintenant rejoints par une multitude de services alternatifs, souvent spécialisés et s'adressant parfois à une cible bien précise.

télécharger l'étude
Social Business

Transformer sa boite mail en plateforme de messagerie d'entreprise multifonction

Rares sont les entreprises qui aujourd'hui n'utilisent pas d'emails, de services de messagerie interne, les réseaux sociaux ou tout autre programme de partage de contenu. Chaque jour, plus de 100 milliards de mails professionnels sont envoyés à travers le monde. Résultat : les boîtes de réception accumulent les emails non-lus, le stress de l'employé monte, son organisation s'en fait ressentir et donc inéluctablement sa productivité.

télécharger l'étude
Marketing Management

Le mobile : l'arme « engagement » des marques

En exploitant habilement le potentiel offert par les usages mobiles, les marques peuvent nouer avec leurs clients de véritables relations de proximité. Un atout de taille pour se distinguer de la concurrence et doper ses ventes.

télécharger l'étude
Toutes les études

suivez-nous...

Retrouvez et partagez
toutes nos actualités

IBM
Business Analytics

Optimisez l'expérience e-commerce : les clés pour enchanter ses clients

Le e-commerce est en plein essor. Là où il y a quelques années, les géants du secteur comme Amazon, eBay ou PriceMinister étaient les seuls à mener la danse, ils sont maintenant rejoints par une multitude de services alternatifs, souvent spécialisés et s'adressant parfois à une cible bien précise.

télécharger l'étude
{POPUP_CONTENT}